«C'est dans les bois de Combourg que je suis devenu ce que je suis, que j'ai commencé à sentir la première atteinte de cet ennui que j'ai trainé toute ma vie, de cette tristesse qui a fait mon tourment et ma félicité.»

Derrière ces paroles, extraites de ses Mémoires d’Outre-Tombe, on comprend à quel point son passage à Combourg l’a marqué.

Sa vie à Combourg

Chateaubriand arrive au château à l’âge de 8 ans en provenance de Saint-Malo. Il y vivra des expériences terrifiantes à ses yeux car son père voulait forger son caractère. Comme au coucher, la hantise de croiser le fantôme du comte accompagné de son chat noir qui, disait-on, hantait cette tour. Jusqu’à ses 18 ans, les visions de fantômes et les légendes ont éveillé son imagination. Rêveur, le jeune Chateaubriand inventa la femme parfaite. Elle serait d’une grande beauté, un mélange de plusieurs déesses et vivrait dans un monde de légende et de magie où elle se transformerait en fée.

Sa vie littéraire et politique

Fuyant la révolution française, il gagne l’Amérique en 1791 et revient en France en 1800, où il publie en 1802 «Le Génie du Christianisme». Il consacre alors sa vie à la littérature et à la politique, nommé secrétaire d’ambassade par Napoléon Bonaparte. Ses écrits regroupent des oeuvres de voyages, des essais sur le catholicisme, des récits et ses «Mémoires d’outre-tombe» dans lesquelles il s’affirme comme le grand précurseur du romantisme français.

 Pour plus d'infos : www.chateau-combourg.com

 

Circuit Chateaubriand

La Ville de Combourg a souhaité rendre hommage à Chateaubriand en lui consacrant un circuit thématique sur la rive Nord du Lac Tranquille.
Onze panneaux en lave émaillée relatent les différentes facettes de l’Enchanteur :
"L’enfance à saint-Malo", "La chronologie de François-René", "L’arrivée à Combourg" , "Sa jeunesse à Combourg", "Le château port d’attache", "Chateaubriand et les voyages", "L’exil en Angleterre", "Le sachem du Romantisme", "L’expérience du temps", "Les multiples visages de l’amour", "Apprendre à mourir : une leçon de vie".

Ce circuit a été réalisé par les élèves du Lycée Chateaubriand et du Collège Saint-Gilduin.

  Circuit Chateaubriand

  Sentier Littéraire

Suivi des travaux

Appel à bénévoles