SNCF Réseau réalise des travaux d’entretien aux abords de la ligne Rennes - Saint-Malo. Ceux-ci se déroulent en semaine du lundi soir au vendredi matin, de nuit, de 21H30 à 6H.

Du 15 février au 5 mars 2021, le chantier progressera sur les communes de Rennes, Saint-Grégoire, Betton, Chevaigné, Melesse, Saint-Germain-sur-Ille, Saint-Médard-sur-Ille, Combourg, Lanrigan, Lournais, Bonnemain, Baguer-Morvan, Dol-de-Bretagne, Mont-Dol, Hirel, La Fresnais, Saint-Benoit-des-Ondes, La Gouesnière, Saint-Méloir-des-Ondes, Saint-Père, Saint-Jouan-des-Guérets et Saint- Malo.

Cette opération consiste à effectuer des travaux de  débroussaillage des talus et des tranchées les plus sensibles afin de pouvoir les inspecter en détail. Il s’agit pour SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, de s’assurer de la stabilité et de la sécurité de ces ouvrages en réalisant des visites périodiques d’inspection détaillée. 

Ces travaux génèrent du bruit lié au fonctionnement des engins. Les riverains ne devraient être dérangés qu’entre 1 et 2 nuits, en fonction de l’avancement du chantier. Conscient des nuisances occasionnées, SNCF Réseau remercie les riverains pour leur compréhension.

Information : www.sncf-reseau.fr

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Comme plusieurs pays d’Europe,la France est confrontée à un épisode d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP).

L’ensemble du territoire national métropolitain est classé en niveau de risque « élevé » d’introduction de la grippe aviaire par les oiseaux migrateurs depuis le 17 novembre 2020. Avec désormais cinq élevages professionnels français touchés, la maladie progresse.

Les mesures de prévention pour éviter l’introduction du virus H5N8 ont été renforcées dans les élevages ; elles doivent également être mises en place par les particuliers détenteurs de volailles ou d’autres oiseaux captifs.

La Bretagne constitue un couloir de migration d’oiseaux sauvages traversant le territoire français. Les élevages de notre région comme les oiseaux captifs des particuliers sont donc particulièrement exposés au risque de contamination.

Le préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, rappelle que les mesures de biosécurité  doivent être strictement respectées par les professionnels et les particuliers.

Afin d’éviter tout contact entre des oiseaux migrateurs et les volailles de la basse-cour, il est fortement conseillé aux particuliers de confiner les oiseaux ou d’installer un filet de protection au-dessus de leur enclos. Ils doivent par ailleurs impérativement :

  • respecter les règles d’hygiène en sortant de l’enclos,
  • surveiller quotidiennement leurs volailles,
  • signaler toute mortalité anormale.

Par ailleurs, pour faire face à un éventuel cas de grippe aviaire dans un élevage infecté, les services vétérinaires doivent avoir connaissance du lieu de détention des volailles et des oiseaux captifs.
Aussi, il est demandé aux particuliers de se faire connaître auprès de leur mairiequi tient à jour un registre des détenteurs d’oiseaux à partir des déclarations réalisées via le site Mes démarches ou le formulaire Cerfa 15472 .

Pour rappel, l’influenza aviaire atteint exclusivement les oiseaux et n’est pas transmissible à l’homme par la consommation de viande d’origine aviaire, œufs, foie gras et plus généralement de tout produit alimentaire.

Plus d’informations sur le site internet du ministère de l’Agriculture de l’agroalimentaire et de la forêt .

L’édition 2020 du recensement agricole, organisée par le ministère de l’agriculture et de l’alimentation, débute ce mois-ci. Tous les agriculteurs de Bretagne sont concernés (environ 30 000).

D’octobre 2020 à avril 2021, toutes les exploitations de France métropolitaine et des départements d’outre-mer sont concernées par le recensement agricole. Cette opération, organisée tous les 10 ans simultanément dans tous les pays d’Europe, vise à collecter de façon exhaustive un nombre très important de données sur l’agriculture et les agriculteurs.

Ces données serviront aussi bien aux chercheurs pour nourrir leurs travaux qu’aux décideurs dans la conduite des politiques agricoles en éclairant l’ensemble des acteurs sur des enjeux importants.

La plus grande partie des exploitants sera invitée par courrier à répondre directement au questionnaire via internet, de manière totalement sécurisée. 7 500 exploitants bretons recevront la visite d’un enquêteur et seront amenés à répondre, en plus du questionnaire de base, à des questions plus approfondies portant sur certaines thématiques.

Pour réaliser cette opération en Bretagne, le service régional de l’information statistique et économique (Srise) de la direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt de Bretagne (Draaf) mobilise 75 enquêteurs agréés. Ces enquêteurs sont soumis au secret professionnel.

Les données individuelles restent strictement confidentielles. Elles seront diffusées agrégées dans un but uniquement statistique. Elles ne seront aucun cas utilisées pour des contrôles.

draaf

La Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales (CNRACL) procèdera au renouvellement de son conseil d'administration du 1er au 15 mars 2021. L'élection de ses membres aura lieu dans le cadre d'un vote par internet sur un site sécurisé ou par correspondance.

Conformément à l'arrêté du 25 août 2020, définissant les conditions et modalités du scrutin, il appartient à la commune de publier la liste électorale prenant en compte tous les retraités de la CNRACL résidant à Combourg. Cette publication devant permettre aux électeurs de vérifier leur inscription.

  Liste CNRACL - Combourg

En cas d'anomalie constatée sur cette liste, les électeurs peuvent :

  • consulter le site www.cnracl.retraites.fr rubrique "Nous connaître" sous rubrique "Elections"
  • téléphoner au 05 57 57 91 00 (du lundi au vendredi de 9h à 17h30)

Pour toute rectification ayant trait à une inscription sur la liste électorale, l'électeur "Retraités" peut adresser à la CNRACL un formulaire de rectification à télécharger en ligne sur le site de la CNRACL. Ce formulaire est à retourner dûment complété par voie postale, dans les cinq jours suivant la réception de la présente notification, à l'adresse suivante :

Elections CNRACL

Rectification

Rue du Vergne

35059 BORDEAUX Cedex